URPS MK : Accueil Union régionale des Professionnels de Santé
 

Programme d'Accompagnement au Retour à Domicile

Après une hospitalisation pour Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive

Un patient est hospitalisé.
Il souhaite rentrer chez lui pour se retrouver dans un cadre de vie familier.

L’Assurance Maladie lui propose des offres et des services pour l’accompagner à chaque étape de sa vie.
Ainsi, après son hospitalisation pour BPCO, il peut bénéficier d’un service pour faciliter son retour à domicile et être suivi(e),en lien avec son médecin traitant, par un(e) infirmièr(e) et un masseur-kinésithérapeute de son choix.
Avec les professionnels de santé, l’Assurance Maladie met tout en oeuvre pour qu'il puisse rentrer à la maison dans les meilleures conditions.

Voir le dépliant de présentation

 
Suivi en ville après hospitalisation pour exacerbation de BPCO : Éducation et surveillance du patient.

La HAS préconise la formation des professionnels de santé libéraux à la prise en charge de la BPCO après hospitalisation pour optimiser la continuité des soins, la surveillance et l’éducation du patient en ville.       
L'éducation permet au patient d'acquérir des compétences et de maintenir des changements de comportements adaptés à son état de santé.
Débutée pendant l'hospitalisation , elle est à poursuivre en ville :



Voir le mémo éducation et suveillance


Voir le mémo organisation générale


Voir la feuille de soins BPC

 
En service d'orthopédie :

Le programme de retour à domicile (PRADO) est destiné au patient déclaré éligible par l’équipe médicale hospitalière et qui le souhaite, dès que son hospitalisation en service orthopédique n’est plus nécessaire. Il s’appuie sur la prise en charge du patient par son médecin traitant, un(e) infirmiè(re), un masseur-kinésithérapeute.

Sous certaines conditions, le patient peut également bénéficier d’une aide à la vie (portage de repas, aide-ménagère).
La libre adhésion du patient à ce programme est communiquée au médecin traitant. Elle ne modifie ni les conditions de prise en charge par l’Assurance Maladie, ni les modalités de la rééducation fonctionnelle pratiquée en ville.

À ce jour, 23 interventions orthopédiques sont concernées par le programme de retour à domicile